Menu
Le cabinet
17 rue Cadet
75009 PARIS
Me contacter
Du Lundi au Vendredi
de 8h30 à 20h00

Avocat adoption à Paris 9e

Maître Guillain, avocat inscrit au barreau de Paris, est connu pour ses 20 années d’expérience dans le domaine du droit de la famille. Vous pouvez le consulter dans son cabinet à Paris 9e (proche Paris 1) pour un accompagnement efficace et personnalisé.

Comment faire une adoption simple ?

L’adoption est régie par des conditions. En règle générale, celui qui souhaite adopter doit être âgé d’au moins 28 ans et en avoir 15 de plus que la personne adoptée quidoit être un pupille de l’Etat, un enfant abandonné ou dont les parents ont accepté son adoption.

Si vous voulez adopter l’enfant de votre partenaire, vous devez être mariés et avoir au moins 10 ans de plus que l’adopté. L’assistance d’un avocat est obligatoire lorsque la personne adoptée a plus de 15 ans.

Maître Muriel Guillain, avocat en droit de la famille à Paris 9 (proche Paris 1), vous propose une assistance personnalisée. L’avocat cosigne vos différentes requêtes et vous donne des conseils efficaces pour faciliter l’approbation des organes en charge de l’affaire.

Si un des parents de l’adopté est décédé, il convient de présenter un acte de décès qui permet de conserver les liens de parenté avec la famille d’origine.

L’autorité parentale est exercée par la famille adoptive. Cependant, cette obligation est attribuée aux parents biologiques si l’enfant appartient à un des conjoints.

Qu’est-ce que l’adoption plénière ?

Une adoption plénière devant un tribunal de grande instance a des conséquences sur la filiation, l’autorité parentale et l’obligation alimentaire.

L’enfant acquiert la filiation de sa nouvelle famille en remplacement de celle d’origine.

Contactez Maître Guillain pour une adoption en France ou à l’international. Votre avocat en droit international vous aidera à connaitre les conditions et les procédures d'adoption.

Contactez-nous

Consultez également

Actualités
  • 24 / 10

    - Les ateliers de la coparentalité

    S'inspirant d'une action menée au Canada, la chambre de la famille du TGI de Bayonne a développé le concept en concertation avec la CAF et le Barreau de Bayonne.  Cette initiative s'appuie sur ...

  • 21 / 10

    - Pour changer de nom il faut un intérêt légitime

    La loi pose le principe de la dévolution et de la fixité du nom de famille. Ce sont les articles 61 et suivants du Code civil qui prévoient les conditions auxquelles il peut être dérogé à ce ...

Membre de l'association
Avocat de la famille
Plan d'accès
17 rue Cadet
75009 PARIS 9ème Arrondissement